Incroyables vacances d’été 2022 en Angleterre (EN)
Incroyables vacances d’été 2022 en Angleterre (EN)

Incroyables vacances d’été 2022 en Angleterre (EN)

Dates : du 15 juillet au 9 août 2022

Km parcourus : 3’750 ~

En été 2021, nous avions envie de sillonner l’Angleterre, mais la situation sanitaire en a décidé autrement. Pas grave, nous avons changé nos plans et découvert la superbe Vallée de la Dordogne. Mais cette année, tous les feux sont au vert pour traverser la Manche et découvrir ce magnifique pays. Départ vendredi après-midi 15 juillet 2022, trop hâte !!!

Suivez nos aventures durant 25 jours et accompagnez-nous lors de nos diverses découvertes, entre sites préhistoriques, châteaux médiévaux, villes et paysages époustouflants. So … let’s go !

Sur cette page, tous les soirs dès 21h00 consultez le récit de nos aventures et surtout nos nombreuses photos. Come take a look !

Et pour d’autres idées d’escapades, n’hésitez pas à consulter la page « Escapades » de notre site. Bonne visite !

* * *

Vendredi 15 juillet 2022

Nous quittons la maison en fin de journée et nous parcourons environ 400 kilomètres, soit la moitié du parcours qui nous mènera jusqu’à Calais où nous prendrons le ferry samedi en fin de journée.

Cette nuit, nous dormons au bord du lac d’Orient, à Mesnil-Saint-Père, dans le département de l’Aube en région Grand Est. On arrive juste à temps pour le coucher de soleil.

À demain …

Samedi 16 juillet 2022

Ce matin, après une petite baignade dans le lac d’Orient, nous prenons la route pour Calais. Après 400 kilomètres, nous arrivons au port sans encombre.

Comme nous avons de l’avance, nous avons la chance de pouvoir monter dans le ferry de 16h00 au lieu de celui de 17h20 que nous avions initialement réservé. En fin de journée (y’a une heure de moins en Angleterre), nous voici enfin sur sol anglais. Que c’est beau ces falaises blanches de Douvres avec son majestueux château qui surplombe la Manche !

Histoire de s’habituer à la conduite à gauche avec notre Gru qui a le volant à gauche également, nous nous arrêtons au restaurant indien Namaste Dover recommandé par ma meilleure pote Nadine. On se régale ! Les fish and chips attendront encore un peu.

Puis on sort de Douvres et on prend la route costale touristique qui nous emmène à Dungeness, au bord de sa longue plage de kitesurfeurs et autres objets volants. C’est ici que nous passerons notre première nuit sur sol anglais.

Après cette éreintée journée de route, on est crevé mais tellement heureux d’être là. Good night …

Dimanche 17 juillet 2022

Ce matin, nous prenons notre petit-déjeuner avec une superbe vue sur la Manche. Puis, départ pour visiter la pittoresque ville de Rye dans le comté du West Sussex.

Très jolie découverte de cette petite ville simple mais au charme raffiné so british avec ses ruelles pavées authentiques, son église St. Mary et son petit château médiéval.

Nous battons ensuite la campagne anglaise pour découvrir le château de Bodiam construit en 1385. Même s’il ne reste plus que des ruines à l’intérieur de l’édifice, ses douves et sa structure extérieure sont incroyablement bien conservées.

Nous redescendons ensuite en bord de mer et nous nous arrêtons aux pieds des Seven Sisters Cliffs, 7 impressionnantes falaises de craie pour un petit apéro bien mérité et une baignade dans la Manche.

Ce soir, en échange d’un bon repas au restaurant The Beachy Head, nous dormons sur son parking qui offre une vue époustouflante sur le phare et les falaises. Very good deal.

Bonne nuit …

Lundi 18 juillet 2022

En fin de matinée, nous partons passer la journée à Brighton. Histoire de pouvoir se stationner facilement, nous nous parquons sur un emplacement gratuit à 10 minutes de la ville et descendons Scotty.

Notre première halte se fait sur la jetée Brighton Palace Pier, avec ses nombreux stands de nourriture, pubs et restaurants, salles de jeux et manèges en tout genre. Marcel ne résiste pas au plaisir de dézinguer quelques zombies à une borne d’arcade avant de succomber à quelques mini-donuts tout chauds sortis de leur bain d’huile.

Puis, nous marchons le long de la plage pour admirer la tour d’observation British Airways I360. Vu le prix pour monter admirer la vue à 138 mètres de haut, nous préférons l’observer depuis la plage.

Nous quittons ensuite le bord de mer un peu trop surfait et peuplé à notre goût pour visiter le Brighton plus underground et original, comme le quartier bohème et vintage de North Laine, avec ses façades colorées, ses ruelles étroites et ses antiques magasins de disques. Ça nous rappelle un peu l’ambiance de Camden Town à Londres, c’est chouette.

Il est déjà temps de retourner récupérer Gru et de rouler encore une petite heure pour atteindre notre prochain spot dodo, au bord de la mer à Rustington.

Un petit apéro, quelques spare-ribs au four et un joli coucher de soleil sur les petites cabanes de plage accompagnent notre début de soirée.

À demain …

Mardi 19 juillet 2022

Ce matin, nous visitons l’impressionnant château d’Arundel, édifice médiéval construit en 1067, puis restauré au 18e et 19e siècle.

A l’extérieur, nous flânons dans les magnifiques jardins tropicaux, à l’ombre des fontaines, à travers l’abondant potager, sans oublier l’apaisant jardin blanc de la chapelle Fitzalan.

Notre halte suivante, un peu au hasard, se fait à Portsmouth, ville portuaire et base navale connue pour son patrimoine maritime.

Nous passons devant la Spinnaker Tower haute de 170 mètres, symbole de la ville en forme de voile.

Nous découvrons alors le charmant quartier du old Portsmouth, avec ses remparts, sa vue sur le chenal, sur l’île de Wight et ses belles façades. Sans oublier son Pier et sa très longue plage. Une jolie découverte.

En fin de journée, nous nous arrêtons à Milford on Sea où nous passerons la nuit prochaine. Il fait enfin plus frais et il y a passablement de vent. Ça n’empêche pas Marcel de se jeter à l’eau.

Ce soir, nous soupons au restaurant « The Lighthouse », très bonne adresse où nous nous régalons. Nous recommandons vivement l’endroit.

A notre sortie, l’impressionnant vent de mer s’est renforcé et ses bourrasques risquent bien de nous bercer une bonne partie de la nuit.

Bonne nuit …

Mercredi 20 juillet 2022

Ce matin, nous partons visiter le Musée national automobile de Beaulieu situé dans le comté de Hampshire. Créé en 1952 par Edward Douglas-Scott-Montagu, baron Montaigu de Beaulieu, plus de trois cents pièces de collection sont exposées dont une série de voitures utilisées dans les derniers films de James Bond.

Une exposition permanente présente également toute une série de voitures plus folles les unes que les autres utilisées dans l’émission anglaise Top Gear. Bien fun !

Le musée se situe dans un immense parc joliment arboré dans lequel on peut se déplacer avec un petit train monorail ou dans un bus vintage à 2 étages.

Il est également possible d’y visiter le Palace House, très beau manoir victorien du 13e siècle richement meublé et l’Abbaye cistercienne de Beaulieu datant de 1203. On en a pour notre argent !

Après plus de 4h00 sur place, direction la Jurassic Coast dans le comté du Dorset pour admirer la Durdle Door, arche naturelle formée de roche sédimentaire. Un spectacle de toute beauté qui vaut le déplacement.

Nous roulons ensuite jusqu’à l’île de Portland qui s’étend sur 6 km de longueur et 2,4 km de largeur, reliée au continent par un grand cordon littoral de galets.

Avant de nous arrêter dormir, nous faisons une petite halte dans la jolie station balnéaire de Weymouth pour déguster notre premier fish and chips. Même les mouettes se régalent.

À demain …

Jeudi 21 juillet 2022

Ce matin, nous montons à la pointe de l’île de Portland pour admirer la superbe vue qui s’offre à nous.

Puis, nous roulons jusqu’à la très jolie station balnéaire de Sidmouth située dans le comté de Devon et construite à l’embouchure de la rivière Sid. Elle se trouve sur la côte jurassique au pied de ses falaises de roche rouge. Magnifique !

Nous marchons le long de sa belle plage et nous nous arrêtons sur une terrasse pour goûter au fameux « afternoon tea », petite pause très gourmande accompagnée de scones, beurre, confiture et d’un bon thé anglais bien sûr. Delicious !

J’avais mis dans ma liste des choses à voir un joli petit village anglais nommé Lustleigh, au milieu de la campagne anglaise à 1h00 de route de là. Allez, go, on y va !

A 10 minutes de notre arrivée, je dis à Marcel : y’a un chemin plus court, tourne à gauche !!!! Comme dit l’expression, l’enfer est pavé de bonnes intentions.

Nous nous retrouvons dans un chemin sinueux et vallonné très étroit, impossible de faire demi-tour. Pas grave, on sert un peu les fesses, ça va le faire ! Plus les kilomètres passent, toujours aucune route « normale » en vue et surtout le chemin se rétrécit encore. On rentre les rétros, on frotte contre les haies et surtout on sue à grosses gouttes. Et ça dure comme ça pendant au moins 30 minutes ! Marcel n’en peut plus. Heureusement, aucun véhicule ne vient en face et nous finissons enfin par retrouver une route plus large.

Bilan de ce raccourci : pas vu ce village, des grosses sueurs et du stress inutile, 3 cabochons droits pétés (petits caches-phares sur le côté du véhicule), des rayures en plus (pas grave, y’en avait déjà pleins) et une attache de soute arrachée qu’on peut remplacer. Plus de peur que de mal ! C’est vraiment dans ces moments-là que t’es content de ne pas avoir un camper tout neuf (et surtout plus large).

Après toutes ces aventures stressantes, nous arrivons enfin dans le Parc national du Dartmoor qui s’étend sur environ 1000 kilomètres carrés. On y trouve beaucoup de Tor, monticule de roche mais également de nombreux sites préhistoriques.

Cette nuit, nous dormirons dans un coin au milieu des pâturages, perdus entre les vaches Highland, les moutons et les chevaux sauvages. Incroyable !

Good night …

Vendredi 22 juillet 2022

Ce matin, nous partons faire une des très nombreuses randonnées dans ce magnifique parc national.

Nous avons choisi de faire une boucle de 9 kilomètres autour du réservoir Burrator construit au cours du 19e et 20e siècle pour fournir de l’eau potable à la ville de Plymouth et à d’autres villes dans les terres environnantes.

Une balade de 2h30 sur un joli sentier forestier qui suit l’eau du réservoir et dont le niveau est au plus bas à cause des grosses chaleurs de ces derniers temps.

Nous entrons enfin dans les Cornouailles et visitons Polperro, charmant petit village de pêche au bord de la Manche. Une baignade rafraîchissante et une petite glace maison avec le bon lait des vaches locales finissent en beauté notre journée.

Cette nuit, nous dormons à l’arrière de l’Auberge Britannia Inn à St Austell qui met gratuitement sa grande parcelle de gazon à disposition des campers. Y’a même de l’eau, des toilettes à disposition et des tables pour pique-niquer. Parfait pour tester notre nouveau barbecue portable à charbon de bois. Topissime !

À demain …

Samedi 23 juillet 2022

En échange de notre nuit gratuite et des commodités mises à disposition des vanlifers, nous allons prendre un petit-déjeuner « typically british » à l’Auberge Britannia Inn. De quoi tenir toute la journée !

Nous quittons notre spot sous un petit crachin qui caractérise bien l’idée que l’on se fait du climat anglais. Pas grave, il n’est pas fort et c’est plus souvent les nuages qui rythmeront notre journée.

Notre première halte se fait dans le village de Roche pour admirer son mystérieux « Roche rock ». Le mystère entourant cette masse de granit de 20 mètres de haut est accentué lorsque l’on aperçoit la chapelle en ruine du 15e siècle qui se dresse à son sommet.

Elle semble avoir joué divers rôles au cours des siècles. Des légendes racontent qu’elle a été utilisée comme abri par un ermite local, d’autres suggèrent qu’elle était le refuge du père de famille Tregarnick, propriétaires fonciers locaux, qui avait contracté la lèpre et qui voulait protéger ses proches de la maladie. Quelle que soit la vérité, nous grimpons au sommet grâce à deux échelles solidement ancrées dans la pierre. Amazing !!

Nous nous arrêtons ensuite au cap Lizard qui est le point le plus au sud de la Grande-Bretagne, avec ses magnifiques falaises balayées par les vents, ses belles balades le long de ses côtes escarpées et son phare. Une très belle balade.

Puis, nous découvrons Cadgwith, petit village traditionnel de pêcheurs avec ses maisons au toit de chaume et sa petite flotte de bateaux de pêche toujours en activité posés sur la plage de galets. Un petit bijou ! En remontant au parking, nous trouvons même des confitures maison et du miel local en vente libre devant une jolie propriété. On achète …

Et pour chlore notre journée bien remplie, nous passons la nuit à côté de la longue plage de sable blanc de Praa Sands, petit village côtier et paradis du surf et de la baignade.

Good night …

Dimanche 24 juillet 2022

Après une nuit venteuse et pluvieuse, nous quittons notre joli spot de surfeurs direction Penzance.

En route, nous nous arrêtons pour admirer le St Michael’s Mont, petit cousin du Mont St-Michel normand qui est, sans être chauvin, nettement moins impressionnant.

Avec le temps d’aujourd’hui, nous avons renoncé à le visiter. Dès 11h, il faut s’y rendre en bateau car la marée recouvre le chemin et avec le vent fort, pas trop envie de prendre la mer. De plus, les jardins ne sont ouverts que les jeudis et vendredis. Allez comprendre !

Nous faisons un tour dans Penzance, station balnéaire de plus de 20’000 habitants. Nous passons le long du port et passons à côté de la Jubilee Pool, piscine d’eau de mer la plus grande et la plus célèbre du Royaume-Uni avec sa forme triangulaire et son style Art Déco.

Nous longeons son front de mer et le vent super puissant nous fait prendre un bon bol d’air salé. Décoiffant !!!

Nous passons devant l’Eglise St. Mary de style gothique et remontons par Chapel Street, avec ses curiosités, comme le pub Admiral Benbow qui était le repère des pirates et contrebandiers dès 1695 ou l’Egyptian House construite dans le style néo-égyptien en 1835. Il y a également de très beaux jardins à visiter à Penzance mais nous y renonçons à cause de la météo.

Notre prochaine halte se fait à Porthcurno. Nous passons par sa belle plage et remontons des marches bien raides le long de la falaise pour apercevoir, de loin malheureusement, les jardins et le théâtre de Minack. Ce dernier est un théâtre en plein air construit dans les années 1930 au-dessus d’un ravin qui s’avance dans la mer. De nombreuses représentations et spectacles ont lieu de juin à octobre. Il est possible de visiter les lieux mais il faut réserver sa place, surtout en été, ce que nous n’avons pas pensé à faire. Le prochain créneau disponible nous faisait attendre 1h30.

Le petit village côtier de Porthcurno est devenu en 1870 la plus grande station télégraphique sous-marine au monde. Le premier câble télégraphique international a été ramené à terre à Porthcurno, reliant la Grande-Bretagne à l’Inde et plus tard à d’autres parties de l’Empire britannique.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, les installations sous-marines existantes étant considérées comme trop vulnérables aux attaques, des mineurs ont creusé en 1942 des tunnels dans le flanc de colline pour abriter l’équipement de télégraphie. Ces installations ont fermé leurs portes en 1970, 100 ans après le début de ses activités,

Le musée des communications PK Porthcurno ouvert en 1998 retrace l’histoire des prémices de nos télécommunications modernes.

Ce soir, nous nous arrêtons dans le petit village de Pendeen, non loin de son phare, en pleine nature. Nous avons même droit à quelques rayons de soleil pour accompagner notre fin de journée.

See you …

Lundi 25 juillet 2022

Ce matin, nous avons réservé une visite guidée des anciennes mines Levant qui ont été en activité de 1840 à 1920.

450 mineurs ont travaillé sur ce site et descendaient à 600 mètres de profondeur dans des tunnels étroits durant 6h00 pour extraire principalement du cuivre.

On peut encore voir en fonction la roue à vapeur de l’époque qui permettait d’actionner le monte-charge qui remontait le minerai.

Difficile d’imaginer la dureté du travail de ces hommes et leurs conditions de travail dans les entrailles de la terre.

Une visite très intéressante menée par un guide passionnant.

Nous roulons ensuite jusqu’à St. Ives, jolie ville côtière et station balnéaire d’environ 10’000 habitants. Nous nous arrêtons manger un sandwich au crabe et visitons la belle galerie d’art et les jardins remplis de sculptures de l’artiste Barbara Hepworth.

La différence est saisissante entre la visite précédente où nous étions 5 et cette ville prise d’assaut par les touristes en cette saison !

Cette nuit, nous dormons au Bedruthan Steps Campsite, idéalement situé sur la route côtière entre Padstow et Newquay. C’est un très grand terrain privé ouvert aux visiteurs avec une vue à couper le souffle sur la mer et les falaises !

Première nuit que nous payons depuis que nous sommes en Angleterre et pour 24 pounds, la vue et l’espace à notre disposition en valent la peine.

Un petit apéro, une balade le long de la côte et un bon souper terminent cette agréable journée avec le retour du soleil.

À demain …

Mardi 26 juillet 2022

Ce matin, nous nous arrêtons dans un magasin Tesco pour faire quelques courses alimentaires. On trouve plein de fromages anglais originaux, en plus du célèbre cheddar que nous adorons. Hâte d’y goûter !

Puis, nous reprenons la route jusqu’à Port Isaac. Les jolis petits villages anglais se méritent, car ils se trouvent souvent nichés au bas d’une colline à la  descente vertigineuse.

Nous passons devant le restaurant de poissons et fruits de mer The Mote et je vois pour la première à la carte du homard frais, pêché ici. On n’y résiste pas.

L’intérieur du resto est tout mignon et la carte très alléchante. Marcel opte pour des moules dans une sauce délicieuse pleine d’herbettes et je prends mon demi-homard, sauce à l’ail. A l’unanimité, ce sont LES meilleurs plats mangés depuis notre arrivée sur sol anglais. Le tout pour 57 pouds, rien à dire !

Notre périple nous emmène ensuite dans le village de Tintagel et nous marchons jusqu’aux ruines de son château qui est depuis longtemps associé aux légendes arthuriennes. Il n’en reste quasi rien mais la vue est superbe.

Notre prochaine halte, sur les conseils d’un gentil monsieur rencontré à Port Isaac, se fait dans la baie de Crakington Haven. Nous découvrons une plage nichée entre des falaises, un décor sauvage de toute beauté.

Nous roulons encore quelques kilomètres le long de la Côte et nous nous arrêtons pour dormir dans un magnifique campsite à Widemouth Bay, les pieds dans l’eau !

La côte nord de Cornouailles est vraiment d’une beauté incomparable et abrite les plus beaux paysages littoraux que nous ayons vu jusqu’ici, avec ses plages de sable fin et ses roches de granit qui tombent à pic dans l’Atlantique.

Bonne nuit …

Mercredi 27 juillet 2022

Ce matin, nous quittons notre campsite vers 11h et Marcel a envie de s’essayer au bodyboard, sport de vague qui permet de s’initier à la glisse facilement à l’aide d’une planche courte.

Nous roulons jusqu’à Bude et nous en voyons dans un magasin d’articles de plage au bord de la route. Ni une ni deux, l’affaire est dans le sac ou plutôt les bodyboards sont dans la soute.

Nous choisissons le spot de Sandymouth Bay pour notre initiation. La route pour y arriver est, comme la majorité des routes anglaises que nous avons empruntées, étroites et sinueuses. Et le parking au milieu de nulle part, payant, en pente et bien peuplé ! Mais on y arrive. La plage est immense, on se jete à l’eau et on s’éclate dans les vagues comme des gamins ! Vraiment très fun !

Contrairement au surf, sa cousine plus élégante, enfin surtout quand on maîtrise bien, le bodyboard est vraiment à la portée de tous et les sensations sont super sympas.

Après une petite heure à batifoler dans l’eau sans combi, pour rappel c’est l’Atlantique, il est temps de retourner sur la plage s’emmitoufler dans notre pancho et d’entamer la remontée jusqu’à Gru.

Nous roulons 1h30 pour atteindre les hauteurs de Lynton, situé dans le Parc National d’Exmoor, dans un spot nature avec une superbe vue sur Crock Point, belle réserve dans le Devon du nord où de nombreux oiseaux nichent dans les conifères.

Ce soir, on cuisine une variante de notre vacherin Mont d’Or au four mais dans une version british avec une préparation toute faite de Cheddar fondu, patates de la région et tomates cerise anglaise. On se régale avec les spécialités locales, du pur kiff !

Good night …

Jeudi 27 juillet 2022

Aujourd’hui, nous quittons définitivement la côte nord du Devon et entrons dans le Somerset.

Petit détour obligatoire par le village de Cheddar et ses sublimes gorges qui sont taillées dans le calcaire des collines de Mendip. Il y a également de nombreuses grottes dont certaines se visitent. Malheureusement, nous n’avons pas assez de temps pour nous y arrêter. Par contre, nous profitons du paysage par sa Cliff road !

Pour la petite histoire, le cheddar est originaire d’Angleterre et l’AOP West Country Farmhouse Cheddar (sous la marque British Heritage en Europe) existe depuis 1997. Aujourd’hui, ce fromage à pâte dure au lait de vache est fabriqué sur tous les continents du monde. 

Nous nous arrêtons ensuite dans la magnifique petite ville de Wells. Malgré ses dix mille habitants, cette dernière a le statut de cité grâce à son impressionnante cathédrale. Wells tient son nom des 3 puits (wells en anglais) qui se trouvent dans le palais épiscopal.

Nous passons devant l’église St Cuthbert puis flânons sur High street, artère principale de la ville où nous faisons un peu de shopping. Nous traversons la jolie Market Place qui nous mène devant l’incontournable Cathédrale aux dimensions impressionnantes.

Nous remontons la rue médiévale Vicars’ Close qui est considérée comme la plus ancienne rue résidentielle en Europe avec des bâtiments d’origine intacts. Elle abrite encore les chorales et l’école de musique de la Cathédrale de Wells.

Et nous y croisons même, unique individu rencontré depuis que nous avons foulé le sol anglais, un beau chat … Hourra !!! L’Angleterre est définitivement une terre de toutous et ils y sont les rois. Balade en poussette, gamelle d’eau fraîche devant chaque restaurant, magasin ou musée, sans oublier les magasins d’habits et accessoires pour chiens et surtout leurs propres glaces qu’ils dévorent goulument !

Sur le trajet du retour, petit arrêt chez un super barbier qui refait une beauté au Marcelo. Beau gosse !

Ce soir, nous nous arrêtons à 10 minutes de la ville de Bath que nous visiterons demain, sur le parking du restaurant The Globe. Nous y soupons en échange du stationnement gratuit durant 24h. Parfait !

À demain … 

Vendredi 29 juillet 2022

Ce matin, nous partons visiter la ville de Bath en scooter.

Nous avons réservé des billets, indispensable en cette saison, pour visiter les thermes de Bath qui étaient un site de baignade publique romain et aujourd’hui un lieu d’intérêt historique.

Les thermes comportent 4 points principaux : la source sacrée, le temple romain, les thermes et le musée regroupant les artéfacts trouvés lors de fouilles. Les bâtiments situés au niveau de la rue datent du 19e siècle.

Ces bains étaient considérés comme un traitement pour beaucoup de maladies chroniques.

Ses sources sont les plus chaudes et les seules du Royaume-Uni.

Une visite très intéressante à l’aide d’un audioguide, mais, comme très souvent pour les activités à faire en Angleterre, pas donnée. Il faut compter 25 pounds par personne.

Nous passons au pied de la magnifique Abbaye, le long de Parade Gardens et devant le Pont Pulteney bâti en 1774.

Puis, nous embarquons pour une petite croisière d’une heure sur la rivière Avon. Cela nous permet d’admirer ce petit coin de nature paisible et surtout les très propriétés qui la bordent.

Nous flânons la fin de l’après-midi dans les rues animées de la ville et faisons un peu de shopping chez Primark.

Il est déjà temps de remonter le scooter sur Gru, de tout ranger et de reprendre la route jusqu’à Lacock, à une 40e de kilomètres de là.

Nous soupons dans ce petit village pittoresque resté figé dans le temps où certaines scènes d’Harry Potter ont été filmées, comme la maison de ses parents et bien d’autres films ou séries d’époque. Ici, le temps s’est arrêté !

Cette journée bien remplie nous a exténués, on file se coucher.

Bonne nuit …

Samedi 30 juillet 2022

Après une nuit au calme à Lacock, nous laissons le village aux mains d’une horde de touristes. Nous avons bien fait de profiter de ce tout petit village hier soir, nous l’avions pour nous seuls et il faisait très doux. Une très agréable soirée.

Ce matin, nous partons visiter un autre charmant village, Castle Combe, qui est connu pour son architecture restée très peu changée depuis la Première Guerre mondiale, ce qui lui vaudra d’être le lieu de tournage de Cheval de guerre, film de Steven Spielberg sorti en 2011, ainsi que le film Stardust en 2006 avec Sienna Miller, Robert DeNiro et Michelle Pfeiffer. Des grands noms pour un tout petit village.

Nous nous rendons ensuite au musée The Cave, exposition de micro-ordinateurs rétro, de consoles et de jeux, paradis des retro gamers et geeks en tout genre.

Ce musée a été créé par Neil Thomas grâce à son passe-temps consistant à  réparer la technologie informatique rétro (ça me rappelle vaguement quelqu’un). Il partage ses vidéos sur sa chaîne YouTube, RMC The Cave, qui compte plus de 140’000 abonnés. Il utilise d’ailleurs cet endroit comme studio pour créer ses nouvelles vidéos.

Mon Marcelo est comme un poisson dans l’eau, ça fait plaisir à voir. Il a même l’occasion de discuter de sa collection personnelle avec Neil et de parler de son club suisse « Old Computers and Consoles Club (OCCC) ». La classe !

Nous reprenons la route à travers cette belle région des Cotswolds et nous nous arrêtons à Bourton-on-the-Water surnommée la Venise des Cotswolds à cause des nombreux ponts traversant la Windrush, rivière coulant à travers le village. Nous la visiterons demain.

Bonne nuit

Dimanche 31 juillet 2022

Ce matin, nous partons à pied visiter le village de Bourton-on-the-water. 

Même avec le temps quelque peu maussade, il y a en effet du monde dans les rues. C’est bien un village touristique.

Nous nous arrêtons bruncher dans un café nommé La Reine qui propose de délicieux petits plats dans un cadre cosy et chaleureux.

Puis, nous visitons the Model Village, réplique en pierres des Cotswolds de ce beau village, avec ses jardins miniatures.

Nous longeons la rivière qui borde le village et enjambons ses nombreux ponts jusqu’au Cotswold Motoring Museum & Toy Collection, qui présente une grande collection de voitures anciennes, jouets rétros et toutes sortes d’objets collectionnés durant 20 ans comme 800 panneaux en émail. Il y en a partout, dans 7 différentes salles et ambiances.

Le musée a ouvert ses portes en 1978. Il a été fondé par Mike Cavanagh, un collectionneur privé qui a amassé une collection substantielle alors qu’il vivait en Afrique du Sud.

Quand il est retourné en Angleterre en 1978, il a expédié toute sa collection avec lui et a eu la chance de trouver l’Old Mill de Bourton-on-the-Water désaffecté et mis en vente. Le bâtiment du moulin et son emplacement ont fait un foyer idéal pour sa collection et c’est ainsi que le musée est né.

Après encore quelques flâneries dans les rues du village, nous reprenons la route en fin de journée. Nous avions un choix à faire entre Oxford et Cambridge et en lisant quelques articles sur Internet, nous nous décidons pour Cambridge.

Sur le trajet, nous faisons un détour d’une quinzaine de kilomètres pour voir le mythique circuit de Silverstone. Nous entendons encore de l’activité sur le circuit et nous demandons au gentil monsieur de la sécurité si nous pouvons jeter un œil vite fait. A quoi il nous répond : « techniquement c’est impossible, mais allez-y ! »

Nous voici donc à crapahuter le long du circuit et nous avons la chance de voir tourner quelques GT qui font un bien joli bruit !

Nous ne nous attardons pas trop, car il nous reste encore un peu de route. Mais heureux d’avoir pu entrevoir cet incroyable circuit qui n’était initialement pas prévu à notre programme.

Nous trouvons une ruelle résidentielle, tranquille et gratuite dans Cambridge, à une dizaine de minutes à pied du centre historique et des universités que nous visiterons demain. Et sans oublier notre 2e rencontre avec une sympathique habitante du quartier !

Good night …

Lundi 1er août 2022

Ce matin, nous quittons notre petit quartier résidentiel à pied pour visiter Cambridge.

En chemin, nous attrapons un bus Hop on Hop off qui nous montre les principaux points d’intérêt de Cambridge. La ville regorge de superbes édifices, avec sa prestigieuse université datant de 1209 dispatchée en une trentaine de bâtiments, ses musées universitaires et ses monuments religieux. Ça en fait des belles bâtisses.

Nous descendons sur Silver street et partons faire une balade sur la rivière Cam à bord d’un punt, barque allongée en bois à fond plat conçue pour une utilisation dans de petites rivières ou en eaux peu profondes. Le pilote propulse l’embarcation contre le lit de la rivière avec un poteau.

Une très agréable balade au fil de l’eau qui nous permet de profiter d’une vue fantastique sur le célèbre Cambridge College « Backs », King’s College Chapel, The Wren Library du Trinity College ou encore le Pont des Soupirs.

Nous faisons ensuite une halte dans un resto italien qui ne paye pas de mine, mais nous y mangeons très bien, des produits frais et fait maison.

Nous remontons dans notre bus qui termine sa boucle par le cimetière américain. Nous descendons à l’arrêt Grange road qui se situe à 8 minutes à pied de Gru. Parfait !

Nous roulons un peu plus de 2h pour atteindre la mer, mais du côté Est cette fois-ci, près de Cromer, dans le Norfolk nord.

See you …

Mardi 2 août 2022

Ce matin, nous visitons Cromer, village côtier du comté de Norfolk, célèbre pour son crabe qui est la source principale de revenus pour les pêcheurs. 

La ville est passée d’un petit port de pêche à une véritable industrie tournant toute l’année, avec des crabes et homards en été, du hareng en automne et de la morue en hiver.

Nous nous baladons le long du front de mer et admirons sa jetée et la palette de bleur azur qu’offre la mer. La météo annonçait un temps couvert et pluvieux aujourd’hui, c’est finalement tout le contraire.

Nous nous arrêtons ensuite à un vide-grenier anglais qui s’appelle ici « car boot sale » où littéralement « vente de coffre de voiture où les particuliers se réunissent pour vendre des articles ménagers et de jardinage.

Marcel dégote une compile soul/funk de 5 CD pour 1 pound et moi des fraises toute fraîches de la région.Nous reprenons la route et nous rejoignons le comté de Suffolk, partie méridionale de la région Est de l’Angleterre.

Nous nous arrêtons à Southwold qui se trouve à l’embouchure de la River Blyth au sein de l’Area of Outstanding Natural Beauty (littéralement espace remarquable de beauté naturelle) qui se caractérise par l’authenticité de sa région, son environnement naturel et son paysage peu urbanisé.

Nous nous arrêtons sur un petit parking en bord de mer et profitons du beau soleil de la fin de journée pour aller faire du bodyboard. 

Mais c’était sans compter sur le vent fort et la mer bien déchaînée. Après une bonne tasse d’eau salée et quelques rinçage de nez, nous ramenons sur le rivage 3 tonnes de sable et cailloux dans nos maillots.

Ce soir, nous chillons dans Gru et dégustons nos délicieuses fraises. La vue est plutôt sympa depuis notre spot dodo, avec la mer devant, les landes et les petits lapins derrière et le beau coucher de soleil.

À demain …

Mercredi 3 août 2022

Après une super nuit au calme et une petite grasse matinée, nous partons faire une jolie balade le long du port de Southwold.

Nous empruntons une barque qui nous fait traverser la rivière Blyth et qui nous permet de flâner dans le petit village de Walberswick et de ses charmants cottages.

Pour la balade du retour, nous longeons le canal et empruntons le pont plus loin dans les landes.

Nous nous arrêtons au Sole Bay Fish Company, petit resto de fruits de mer et de poissons. Nous ne résistons pas à l’envie de nous partager un plateau de fruits de mer tout frais !

Nous retrouvons notre bon vieux Gru et reprenons la route jusque dans le comté de Kent, au sud-est de Londres, à presque 3h de route.

Après plusieurs tentatives pour trouver un coin sympa pour dormir (pas simple dans la région), nous trouvons un super petit parking dans les bois, dans le Mote Park, à Maidstone.

À demain …

Jeudi 4 août 2022

Ce matin, après un bon gros dodo, nous partons faire un tour à pied dans le parc Mote.

Immense espace vert au cœur de Maidstone, il est extrêmement populaire auprès des visiteurs et des habitants. 

Il comprend des prairies avec un grand nombre d’arbres matures, des bois, une rivière et un lac de 12 hectares sur lequel il est possible de faire pleins d’activités nautiques. Un joli coin pour se détendre et pique-niquer.

Nous faisons quelques kilomètres et nous voici déjà à notre visite du jour, le Château de Leeds construit en 1119.

Une fois de plus, les anglais ne se mouchent pas avec le coude pour le prix de ce type de visite, soit 34 pounds par personne. 

Avant d’apercevoir le château, nous parcourons une bonne dizaine de minutes dans un immense parc boisé qui mesure 200 hectares, avec ses lacs et ses très nombreuses sortes d’oiseaux. C’est juste magnifique ! 

Nous apercevons enfin le majestueux château entouré de ses douves. Dans les années 1930, le château a appartenu à Lady Olive Baillie, héritière anglo-américaine qui l’a transformé en l’une des maisons de campagne les plus recherchées du 20e siècle. 

Nous nous laissons transporter dans les années 1930 en découvrant la restauration du château et sa transformation par les meilleurs designers de l’époque. Une très belle visite dans un château restauré avec goût.

Puis il est l’heure de l’afternoon tea et de ses petits gâteaux salés et sucrés que nous mangeons avec délice au restaurant du parc, avec la vue sur le château. Delicious !

Nous reprenons notre route et nous nous arrêtons dans le petit village de Chilham, avec son château, son église St Mary, sa place du village, ses pubs typiques et ses maisons à colombages. Tout mignon !

Nous trouvons un petit spot dodo tout prêt du village en pleine campagne anglaise. Ça mérite bien un petit apéro-chill à la bière et au cidre. Cheers !

Belle soirée …

Vendredi 5 août 2022

Après une super nuit au chant des colombes, nous partons visiter la jolie ville de Canterbury, sur la rivière Stour.

Ancienne capitale du royaume de Kent, elle est l’une des villes les plus anciennes du pays et une des plus visitées du Royaume-Uni.

Aujourd’hui, la ville est un centre universitaire et une destination touristique populaire, notamment grâce à sa cathédrale.

Nous flânons dans son centre animé, passons devant son emblématique cathédrale et traversons ses nombreux parcs fleuris le long de la rivière.

Nous nous arrêtons dans le parc Dane John pour boire une sangria accompagnée de petits tapas. Ça change de la nourriture anglaise !

Pour la balade du retour, nous marchons le long des anciens remparts, véritables emblèmes de la ville qui ont permis à la cité de résister aux assauts de l’histoire et des ennemis. 

Nous retrouvons notre Gru et retournons au bord de la mer, à 30 minutes de là, à Whitstable, petite ville réputée pour ses huîtres et ses cabanes de pêcheurs colorées le long du bord de mer. Une belle fin d’après-midi au soleil.

Comme nous ne pouvons pas dormir le long de Marine Parade où nous sommes parqués, nous faisons 25 minutes de route supplémentaire et tombons sur un spot trouvé dans Park4night, à Birchington-on-Sea

Et nous ne sommes pas déçus, car le lieu est superbe, adapté aux campers, bon marché et avec une vue magnifique sur la mer. Pas toujours simple de trouver ce genre d’endroits en Angleterre. Alors on en profite pour sortir table et chaises et manger nos excellents burgers maison sous un superbe coucher de soleil. Et avec un gin-to local, c’est encore meilleur !

Bonne nuit …

Samedi 6 août 2022

Aujourd’hui, après 3 semaines sur sol anglais, première journée 100 % chill et première fois que nous passons une 2e nuit au même endroit. 

C’est dire si notre petit spot est vraiment cool. Il fait chaud, grand beau et cette belle vue nous inspire à … ne rien faire !

Au menu de jour : grasse matinée, petit-déjeuner à l’extérieur, lecture, apéro, pique-nique sur le pouce avec les restes du frigo, sieste, lecture, baignade, observation des gens qui vont et qui viennent, apéro, le tout au rythme de la marée montante. C’est dingue comme cela modifie le paysage.

Ce soir, c’est souper au resto Minnie Bay Bar qui se situe à 50 mètres de notre résidence secondaire. Sardines grillées et ailes de poulet en entrée, puis fish and chip et poitrine grillée de poulet en plat.

Toutes les conditions étaient réunies pour une journée off au top qui nous a fait beaucoup de bien !

À demain …

Dimanche 7 août 2022

Ce matin, nous profitons encore un peu de notre petit paradis. Déjeuner dehors et petite baignade.

En fin de matinée, il est temps de reprendre la route pour Ramsgate où se trouvent deux musées que Marcel a envie de voir.

Le premier se nomme « This Museum Is (Not) Obsolete » et il abrite des instruments de musique créés par un inventeur fou à l’aide de matériel vintage électrique et électronique de récupération. Allez voir sa chaîne YouTube, ce mec est vrai Professeur Tournesol.

Le deuxième musée est dédié à la microinformatique et aux consoles de jeux rétros. Tout un programme pour les passionnés.

Pour ma part, je profite de magasiner un peu dans la Hight Street et fais quelques jolies trouvailles.

Puis, destination notre dernier spot dodo sur terre anglaise, dans la baie St Margarets, au pied des falaises de craie blanche de Douvres.

Le lieu est magnifique, nous avons les pieds dans l’eau. Par contre, les nuitées ne sont pas autorisées, mais nous prenons le risque. Aucun souci. Une petite baignade, un apéro et un bon souper avec la vue au loin sur Calais.

Bonne soirée …

Lundi 8 août 2022

Ce matin, nous nous réveillons une dernière fois sur le sol anglais. On a passé une nuit très tranquille bercés par le bruit des vagues sur les galets.

On déjeune, on se baigne une dernière fois dans la Manche et on prend la route direction Douvres.

Avant de prendre le ferry, on fait encore quelques courses dans un magasin Marks and Spencer, histoire de ramener quelques trucs bien british en souvenir.

Notre ferry était prévu à 16h05 mais comme nous voulons rouler un max cet après-midi en France pour nous rapprocher de chez nous, nous tentons notre chance à 11h30.

Comme pour l’aller depuis Calais, aucun problème pour embarquer plus rapidement. Ce sera le ferry de 13h00, trop chouette.

Même si nous nous réjouissons de retrouver notre chez-nous et surtout notre chat, c’est avec un brin de tristesse que nous regardons les falaises de Douvres et l’Angleterre s’éloigner. Quel incroyable road trip !

Arrivés à Calais, nous avalons les kilomètres jusqu’à Villegusien-le-Lac, en dessus de Dijon. Après 5h00 de route, il est temps de nous arrêter. Nous trouvons un joli spot au bord du lac de la Vingeanne.

Demain, il nous restera 3h00 de route pour arriver à la maison.

Dans le prochain post d’Ivresse d’ailleurs, je vous ferais un bilan complet des + et des – de notre road trip, mais aussi tout ce qu’il faut savoir sur cette destination afin que vous ayez toutes les clés en main avant de vous y rendre (spots dodo, routes, conduite à gauche, dépenses pour les différents postes).

Alors, soyez au rendez-vous ! À tout bientôt …

En images

Bilan de ces vacances ⭐️⭐️⭐️

Comme promis, vous trouverez sur ce lien notre bilan complet de ces vacances, avec les plus et les moins ainsi que nos dépenses détaillées par catégorie. Bonne lecture et n’hésitez pas à laisser vos commentaires en bas de l’article.

Itinéraire

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *