Arc-et-Senans, Saline royale / Besançon (F/Doubs)
Arc-et-Senans, Saline royale / Besançon (F/Doubs)

Arc-et-Senans, Saline royale / Besançon (F/Doubs)

Dates : 25 au 29 mai 2022

Km parcourus : 270 kilomètres ~

Mercredi 25 mai 2022

Ce week-end, c’est l’Ascension et nous faisons le pont. 4 jours de congé, il ne nous en faut pas plus pour repartir sur les routes.

En fin de journée, nous roulons jusqu’aux Salines royales d’Arc-et-Senans que nous visiterons demain.

L’ancienne saline a été construite entre 1775 et 1779 par l’architecte Claude-Nicolas Ledoux et comptait parmi les plus importantes salines d’Europe de son époque. Elle est restée en activité jusqu’en 1895. Ses 11 bâtiments construits en demi-cercle sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1982. Un vaste projet de biodiversité nommé « Cercle Immense » est en passe d’aboutir et formera ainsi un cercle complet comme voulu initialement par son architecte.

A demain …

Jeudi 26 mai 2022

Après une nuit passée sur un petit parking en plein champ juste à côté du site, nous sommes réveillés à 6h30 par le bruit d’une mongolfière qui prend son envol juste sous nos fenêtres !

En fin de matinée, nous débutons la visite des Salines royales qui propose 4 expositions permanentes : Le Musée Claude Nicolas Ledoux, Histoires de sel, L’invention du patrimoine mondial et Une Mémoire du lieu revisitée autour de la question du temps en 2022. Nous découvrons également le nouvel espace immersif qui nous entraîne dans les plus beaux sites UNESCO du monde. Une très belle découverte de ce lieu superbe.

A l’extérieur, 12 jardins visitables toute l’année sont situés dans le demi-cercle existant. Ils ont pour fil conducteur le végétal sous ses différentes formes. Le nouvel aménagement paysager de 5 hectares du Cercle immense ne sera ouvert au public que le 4 juin prochain. Pas grave, le tour des jardins est déjà de toute beauté.

En milieu d’après-midi, nous atteignons notre destination pour ces 2 prochains jours, Besançon. Depuis le temps que nous avions envie de visiter la ville, nous y voici enfin. Nous nous installons sur le parking « Chamars » pour y passer notre première nuit. Aujourd’hui, c’est un jour férié et les parkings sont donc gratuits. Sinon, c’est 7 Euros pour 24h00.

Nous descendons nos vélos électriques et nous voici partis le long du Doubs pour prendre le pouls de la ville.

Et nous sommes émerveillés par ce que nous découvrons, la ville est juste magnifique. Une cité entourée d’eau au charme fou, des gens sympathiques et souriants, des parcs fleuris et des pistes cyclables partout, même via un tunnel sous la Citadelle. Et nous n’avons vu que les contours de la vieille ville.

Ce soir, on se fait un bon petit resto franc-comtois avec une assiette du terroir bien nourrissante. Après cette journée bien remplie, ça fait du bien.

Bonne nuit …

Vendredi 27 mai 2022

En fin de matinée, nous traversons le superbe Parc de la Gare d’Eau pour nous rendre dans la vieille ville appelée la « Boucle », nom donné au centre historique qui s’est développé dans un méandre du Doubs.

Nous montons dans le Petit Train qui nous balade à travers la vieille ville jusqu’à l’entrée de la Citadelle, chef-d’œuvre de Vauban de 11 hectares inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle surplombe de plus de 100 mètres la vieille ville de Besançon et offre de superbes panoramas depuis les chemins de ronde sur les collines alentours.

Après 2 heures de visite, nous redescendons à pied récupérer nos vélos et surtout rejoindre un couple de potes suisses croisés par hasard plus tôt dans la journée pour manger une morce ensemble. Super sympa ce genre de moments imprévus !

Pour terminer la journée, petite halte devant la magnifique Porte Noire, arc de triomphe gallo-romain édifié sous l’empereur romain Marc Aurèle au 2e siècle, avant de pénétrer dans la majestueuse Cathédrale Saint-Jean.

Notre dernière visite de la journée sera pour la Maison natale de Victor Hugo qui, depuis 2013, retrace ses principaux combats politiques humanistes pour la liberté d’expression, la dignité humaine, les droits de l’enfant et la liberté des peuples.

Nous profitons des derniers rayons de soleil pour partager un petit apéro sur les bords du Doubs avant de rentrer nous poser dans Gru. Une magnifique journée bien remplie.

Bonne nuit …

Samedi 28 mai 2022

Pour notre dernier jour en terre bisontine, nous remontons sur nos vélos, empruntons le Pont Battant et passons devant la belle Église Sainte-Madeleine. Nous faisons le tour du Street-Art à Battant qui est le quartier populaire mais aussi un des plus vieux quartiers de Besançon situé sur la rive droite du Doubs.

Puis, nous repartons sur la rive gauche, traversons le Parc Micaud et pédalons jusqu’à l’ancienne usine de soie artificielle Rhodiacéta qui employa jusqu’à 2’200 employés à son apogée. Aujourd’hui, après plus de 30 ans d’abandon, l’usine est devenue une friche industrielle, un terrain d’aventure et un lieu de création pour les graffeurs.

En milieu d’après-midi, nous embarquons pour une croisière-promenade d’1h15 sur le Doubs à bord du bateau « le Vauban » pour découvrir la ville d’une autre manière. La balade nous offre une vue imprenable sur les fortifications de Vauban et la Citadelle et nous offre même le luxe de passer 2 écluses. Un très agréable moment au fil de l’eau que nous recommandons vivement aux visiteurs de passage.

Il est déjà temps de rejoindre le parc Chamars, de plier bagage et de quitter cette superbe ville que nous avons adoré explorer à vélo.

Nous traversons la verte Vallée de la Loue et nous nous posons à Maisière-notre-Dame, dans un spot en pleine nature où nous dormirons cette nuit. Après 2 jours et demis passés en plein centre-ville, une bonne grillade au bord de la rivière, une baignade et une nuit de sommeil au calme, ça va nous faire un bien fou.

Bonne nuit …

Dimanche 29 mai 2022

Après une bonne nuit de sommeil au calme, nous reprenons la route du retour à travers cette magnifique vallée de la Loue. La rivière a sculpté des gorges profondes à travers la roche calcaire et traverse plusieurs villages intéressants à visiter, comme Ornans, petite Venise comtoise, Vuillafans et ses très belles promenades au milieu des vignes alentours ou encore Mouthier-Haute-Pierre réputée pour son kirsch.

Nous nous arrêtons visiter le village de Lods labellisé  « plus beau village de France » et ses beaux points de vue sur la Loue qui s’écoule en cascades. Une bien belle région qui mériterait qu’on s’y attarde plus longtemps. Une prochaine fois !

A tout bientôt pour de nouvelles aventures …

En images

Bilan de ce week-end prolongé⭐️⭐️⭐️

Une fois de plus, le Département du Doubs et la région Bourgogne-Franche-Comté nous ont fait découvrir, le temps d’un week-end prolongé, une région passionnante, culturelle, nature et gastronomique.

La Saline royale d’Arc-et-Senans est un bijou architectural à visiter, tant ses jardins que ses expositions permanentes et temporaires qui sont très intéressantes. Le restaurant était fermé le jour de notre visite mais il y a de nombreuses places de pique-nique où s’arrêter manger un sandwich maison à l’ombre des jardins du parc.

Besançon (vieille ville et quartiers aux abords de la Boucle) est un vrai coup de coeur pour nous. C’est une ville chaleureuse à taille humaine que nous avons pris grand plaisir à parcourir à vélo (vélos électriques en libre service un peu partout). Avec plus de 100 kilomètres de sentiers pédestres et 21 kilomètres de rives aménagées le long du Doubs, son architecture en pierre calcaire ocre et bleu-gris extraite de carrières proches de la ville et son impressionnante citadelle qui domine la ville font de Besançon une cité où il fait vraiment bon vivre. Aux portes de la Suisse, il serait vraiment dommage de ne pas s’y attarder.

Et pour d’autres idées d’escapades, n’hésitez pas à consulter la page « Escapades » de notre site. Bonne visite !

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.