Martigues : week-end sur la Côte bleue (F/Bouches-du-Rhône)
Martigues : week-end sur la Côte bleue (F/Bouches-du-Rhône)

Martigues : week-end sur la Côte bleue (F/Bouches-du-Rhône)

Dates : du 15 au 18 avril 2022

Km parcourus : 1’100 kilomètres ~

Jeudi 14 avril 2022

Pour le week-end prolongé de Pâques, nous avons envie d’un peu de chaleur, de voir la mer et de découvrir de nouveaux horizons. Nous avons donc choisi la Provence et particulièrement la région de Martigues, entre la Camargue et Marseille.

Nous prenons la route jeudi en fin d’après-midi, même si les conditions de circulation ne sont pas annoncées très fluides en ce week-end férié. Tant pis, nous mettrons le temps qu’il faudra mais nous ferons les 500 kilomètres d’une traite, histoire de passer la nuit sur place.

Nous dormons sur la plage du Jaï qui se situe sur la bande de terre qui marque la séparation entre les deux étangs, celui de Berre et celui du Bolmonde. Ce long et étroit cordon littoral mesurant plus de 5 kilomètres de long et 250 mètres de large est le paradis des sports de glisse comme le kitesurf ou la planche à voile.

Bonne nuit …

Vendredi 15 avril 2022

Après une nuit seuls au monde dans notre spot de rêve dans la réserve naturelle du Jaï, nous partons visiter la jolie petite cité de Martigues.

En chemin, nous traversons Marignane et qu’elle n’est pas notre surprise de croiser, à côté d’une zone commerciale en plein centre, des dizaines de cochons noirs vietnamiens se baladant en totale liberté. Impossible de ne pas s’arrêter. Un monsieur nous explique que c’est un fait bien connu ici qui a fait l’objet de plusieurs articles dans les journaux. Ils seraient près de 250 individus, incroyable !

Nous poursuivons notre route jusqu’à Martigues où nous trouvons une place sans problème. La ville offre de nombreux endroits de stationnement, c’est parfait.

Nous visitons le quartier de l’île qui a le plus de charme et c’est en s’y promenant que l’on comprend pourquoi la ville est surnommée « la petite Venise provençale ». Avec ses petites rues aux maisons typiques et colorées, ses canaux, ses ponts et ses bateaux, on s’y croirait presque. Sans oublier l’église de la Madeleine proche de laquelle fut tourné le film « La cuisine au beurre » avec Fernandel et Bourvil. Leurs statues en bronze trônent fièrement le long du quai Aristide Briand.

L’incontournable de Martigues, et dont les Martégaux sont très fiers, reste « le miroir aux oiseaux » nommé ainsi grâce au reflet de ses maisons colorées et de ses bateaux dans l’eau.

Nous nous arrêtons manger un excellent plat de mezze au restaurant « l’Entre Deux » avant de reprendre la route pour nous poser à 20 minutes de là, au bord de la mer cette fois.

Notre prochain spot se trouve près du phare de Cap Couronne, tout près de la mer. Fin de journée bien chill, entre baignade, apéro, souper et douce soirée au soleil. Une super journée de découverte dans le Sud.

Bonne nuit …

Samedi 16 avril 2022

Après une très bonne nuit bercés au son des vagues et un petit-déjeuner au soleil, nous descendons Scouty pour partir à la découverte des environs.

Notre première halte se fait à la plage du Verdon pour admirer les cerf-volants qui peinent à prendre de la hauteur tellement le vent est faible encore aujourd’hui. Puis, direction Carro, jolie petite station balnéaire avec son port et sa toute mignonne petite crique aux eaux turquoises.

Nous poursuivons notre exploration jusqu’à la anse de Bonnieu qui donne sur la Centrale Thermique EDF. Les plages sont plutôt sympas si on fait abstraction des grandes cheminées fumantes et des citernes d’acier.

De retour à Carro en milieu d’après-midi, on fait une petite halte baignade dans une eau à 13,7 degrés. Ca rafraîchit bien.

En fin d’après-midi, nous voici de retour à la « maison ». Nous profitons de cette très douce fin de journée pour partir en balade le long de la anse de la Couronne vieille jusqu’à l’ancienne carrière de pierres à la Pointe de l’Arquet. La balade le long du littoral éveille tous nos sens, entre les fabuleux points de vue sur la mer et les calanques et les enivrantes odeurs de pins.

Une excellente grillade accompagnée d’un petit rosé local, que demander de mieux.

Bonne nuit …

Dimanche 17 avril 2022

Nous profitons de cette matinée dominicale ensoleillée mais un peu moins chaude qu’hier pour chiller sur une chaise longue, lire, faire la sieste et pique-niquer toujours confortablement installés dans notre superbe spot que nous n’avons pas quitté depuis 2 jours.

Dans l’après-midi, nous repartons nous balader avec Scooty et partons découvrir les belles petites criques et calanques de l’autre côté du littoral cette fois-ci. Nous ne sommes pas déçus par ces magnifiques paysages et plages de la Côte bleue.

Et ce soir, on remet le couvert avec une petite grillade et d’excellents légumes locaux au four. On se régale pour notre dernière soirée dans ce petit coin de paradis.

Bonne nuit …

Lundi 18 avril 2022

En fin de matinée, nous quittons à regret la Couronne et son magnifique bord de mer.

Nous nous arrêtons visiter le village de Roussillon dans le Lubéron, désigné un des plus beaux village de France ; mais surtout nous parcourons le sentier des ocres qui se situe au coeur du plus important gisement d’ocre d’Europe. A choix, une balade de 35 ou de 50 minutes qui nous en met plein les yeux grâce au sentier balisé qui longe ces incroyables formations aux couleurs flamboyantes. C’est tout bonnement splendide.

Puis, nous reprenons la route jusqu’au village de la Garde-Adhémar dans le département de la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Son village perché entouré de remparts offre une vue imprenable sur la Vallée du Rhône. Ses petites ruelles sont vraiment charmantes et, en cette fin de journée, il n’y a plus beaucoup de monde.

Nous avons prévu de rouler jusqu’à Aix-les-Bains et d’y passer la nuit, afin d’être de retour chez nous demain matin. Mais, comme il y a un gros bouchon sur l’autoroute qui s’étend jusqu’à Montélimar, nous décidons de manger une morce aux pieds des remparts, de profiter du coucher de soleil et de reprendre la route plus tard. C’est l’avantage des vacances en camping-car.

A bientôt pour de nouvelles aventures …

En images

Bilan de ce week-end prolongé ⭐️⭐️⭐️

Un week-end complètement dépaysant grâce aux paysages provençales typiques et colorés. Un magnifique soleil nous a accompagnés tout au long de notre séjour et très peu de vent pour l’endroit étonnamment. Un vrai bonheur !

Nous avons de la peine à croire que nous sommes à 40 kilomètres de Marseille et de son agitation, tant cette partie de la Côte bleue est préservée et peu construite.

Des plages en veux-tu en voilà, de toutes les tailles, pour tous les goûts. Des petites villes et stations balnéaires charmantes où il est facile de s’arrêter pour dormir en cette saison. Une destination pleine d’atouts !

Et sur le chemin du retour, on en profite jusqu’au bout avec la découverte de 2 des plus beaux villages de France : Roussillon, appelé le Colorado provençal et la Garde-Adhémar. Bien différents et pourtant tous les deux avec un charme fou, une âme et des vues époustouflantes. N’hésitez pas à consulter le site Internet des plus beaux villages de France qui est très bien fait. Il vous donne plein d’idées de visites. Ca serait dommage de passer à côté sans s’y arrêter !

Et pour d’autres idées d’escapades, n’hésitez pas à consulter la page « Escapades » de notre site. Bonne visite !

Itinéraire

Un commentaire

  1. MB

    Coucou Carole et Marcel.
    Ah c’était ça le cochon noir à Marignane qui n’avait plus que trois pattes !!!
    Le pattanégra devait être délicieux.
    Bonne fin de séjour et à tout bientôt
    MB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.