Valence / Bilbao / San Sebastian / Saint-Jean-de-Luz / Biarritz / Bayonne / Dune du Pilat / Bordeaux
Valence / Bilbao / San Sebastian / Saint-Jean-de-Luz / Biarritz / Bayonne / Dune du Pilat / Bordeaux

Valence / Bilbao / San Sebastian / Saint-Jean-de-Luz / Biarritz / Bayonne / Dune du Pilat / Bordeaux

Dates : du 15 au 27.10.2016

Km parcourus : 3’000 kilomètres ~

Pour mes 40 ans, nous décidons de rejoindre ma maman et ses copains, Claude et Jacqueline Pupin, eux aussi en camping-car, à Valence. Eux viennent d’Algarve. Nous partons de Suisse le 15 octobre et nous faisons une halte pour dormir au bord de l’étang de Thau, non loin de Sète. Le lendemain, nous roulons jusqu’au Parc Naturel du Delta de l’Ebre. Nous trouvons un superbe spot dodo tout au bout de la réserve naturelle, les pieds dans la mer. Nous profitons de nous baigner et assistons à un magnifique coucher de soleil.

Le 17 octobre en fin de journée, nous arrivons à Valence et nous retrouvons ma famille et les amis au camping « Collvert » qui se situe à 200 mètres de la mer. Le coin est plutôt sympa et calme à cette période de l’année. Nous nous installons et nous savourons nos retrouvailles. Le 18 octobre, nous profitons de découvrir les alentours et nous nous baladons sur la plage.

Le 19 octobre, jour de mon anniversaire et de mes 40 ans au passage, nous partageons une bonne fideua et paella et à la valencienne, le tout arrosé d’une succulente sangria locale. On se régale !

Le lendemain, nous partons à la découverte de Valence, de ses jolies ruelles pavées, sa cathédrale, sa fontaine de Turia, sa spectaculaire cité des sciences et son centre historique où nous nous arrêtons déguster quelques tapas sur une terrasse.

Nous nous quittons après ces quelques jours ensemble et nous poursuivons notre périple de notre côté. Nous faisons une halte l’après-midi dans la belle ville de Saragosse au bord de l’Ebre, avec sa basilique, sa plaza del Pilar, et ses ruelles pleines de charme. Toutefois, pas le temps de s’attarder trop longtemps et nous reprenons la route pour Bilbao.

Arrivés à Bilbao, nous trouvons un spot dodo sur les hauteurs de la ville d’où nous avons une vue splendide, à côté du funiculaire de Archanda et de la belle sculpture d’empreinte digitale. Nous descendons le scooter et partons découvrir la ville et sa merveilleuse architecture. Nous passons devant le fameux musée d’art moderne et contemporain Guggenheim ouvert en 1997. Sa silhouette est le fruit d’un assemblage singulier de pierre, de verre et de titane. Tout autour du bâtiment, plusieurs œuvres ornent le paysage, comme le chien floral Puppy (1992) de Jeff Koons à l’entrée du musée. De l’autre côté, sur la promenade de la rive du Nervion, l’assemblage de sphères réfléchissantes Grand arbre et l’œil (2009) d’Anish Kapoor ou encore la fameuse araignée Maman (1999) de Louise Bourgeois. Un vrai spectacle pour les yeux.

Après une nuit au calme, nous partons pour San Sebastian, magnifique ville balnéaire implantée sur le golfe de Gascogne, au Pays basque espagnol. Nous flânons le long de la fameuse plage d’Ondarreta puis nous montons admirer la vue depuis le Mirador del Monte Igueldo. De là-haut, nous avons une vue magnifique sur la baie de la Concha. Nous nous baladons également dans la ville et admirons la Cathédrale du Bon Pasteur de Saint-Sébastien et la Basilique Sainte-Marie du chœur. Nous prenons également le pont de la Zurriola construit en 1915 et doté de 4 arches et de réverbères de style futuriste et expressionniste.

Nous quittons la ville et passons la frontière entre l’Espagne et la France à Hendaye. Nous empruntons la corniche d’Urrugne, superbe route costale de 6 kilomètres de long qui nous offre des paysages absolument divins sur la mer et ses hautes falaises de flyschs (dépôt sédimentaire constitué principalement par une alternance de grès et de marnes). La route nous dévoile un joli point de vue sur la charmante ville de Ciboure.

Nous prenons le pont de l’avenue Charles de Gaulle et nous voici à Saint-Jean-de-Luz, magnifique ville qui forme une seule agglomération de 20’000 habitants avec la commune limitrophe de Ciboure. L’endroit est bien connu pour son charme et sa surpopulation, même au mois d’octobre. Impossible de se garer dans le coin. Nous cherchons donc un spot un peu à l’extérieur de la ville et nous nous arrêtons à Guéthary, coin tout aussi magnifique et plus sauvage. Nous prenons le scooter et visitons Saint-Jean-de-Luz. Nous tombons sur une affiche de « Marcel Travel Posters«  que nous achetons en souvenir de notre voyage et qui trône fièrement dans Gru depuis. Nous nous arrêtons dans un petit resto charmant et je me régale d’encornets farcis et de sangria.

Après une bonne nuit de sommeil bercés par le bruit des vagues, nous arrivons à Biarritz. Tout comme Saint-Jean-de-Luz, l’endroit est très touristique, surtout que nous arrivons en plein championnat du monde de surf. Une fois n’est donc pas coutume, nous nous arrêtons dormir sur une aire de camping-car qui vient d’ouvrir et qui est, pour 12 Euros la nuit, entièrement équipée en eau et en électricité. En plus, elle est idéalement située, à 5 minutes à pied de la mer et de la Cité de l’Océan, parc à thème ludo-scientifique orienté vers l’océan et le surf, que nous visitons le lendemain. Nous empruntons l’esplanade du Port Vieux qui surplombe la plage du même nom et qui nous emmènent jusqu’au rocher de la Vierge. C’est une curiosité naturelle touristique en forme de longue coque de navire, surplombée par une statue de la Vierge. Le rocher est accessible par une passerelle et on peut le traverser grâce à un tunnel. Nous nous arrêtons dîner dans une bonne brasserie qui serte une viande délicieuse, accompagnée d’une sauce béarnaise mousseuse et d’une pomme de terre en robe de champ. Tout un programme !

Le lendemain, nous partons visiter Bayonne. Nous trouvons facilement une place au bord de l’Adour et partons visiter à pied le quartier historique du Grand Bayonne qui se caractérise par ses rues médiévales étroites. C’est là que se dressent la cathédrale gothique Sainte-Marie et le Château-Vieux. On associe souvent Bayonne avec son jambon qui est une spécialité des pays du bassin de l’Adour. On connaît moins Bayonne pour son chocolat. Et pourtant l’histoire commence il y a plus de 400 ans lorsque le chocolat est arrivé à Bayonne dans les malles des juifs portugais. Cet héritage est toujours présent; il s’illustre chez les artisans chocolatiers historiques (Cazenave 1854, Daranatz 1890, Pariés 1895), mais aussi chez des plus récents (Atelier du chocolat, Franck Mendive, Pascal, Monsieur Txokola) par une grande variété de chocolat chaud à boire à la tasse, bonbons de chocolat, tablettes et de nombreuses autres spécialités qui font craquer les gourmands.

En fin d’après-midi, nous faisons une halte pour visiter l’incroyable dune du Pilat, plus haute dune d’Europe qui culmine à 110 mètres de haut. La montée dans le sable n’est pas simple, mais la vue au sommet est à couper le souffle. Cette curiosité naturelle vaut tout l’or du monde. Nous trouvons un très beau spot dodo à Pyla sur Mer, dans une petite impasse donnant sur la mer. Le lendemain matin, nous profitons d’avoir la plage pour nous seuls, avec le soleil qui se lève et la magnifique vue sur la dune. Un endroit incroyable qui restera à jamais gravé dans nos mémoires.

Nous quittons ce magnifique coin et longeons tranquillement la côte jusqu’à Lacanau, puis nous bifurquons en direction de Bordeaux. Nous trouvons un spot dodo le long de la Garonne, près du quartier de la Bastide. Nous prenons le scooter jusqu’en centre-ville puis nous montons à bord d’un bus « Hop On Hop Off  » qui nous fait voir les principaux attraits de la ville, comme la Place de la Bourse, la Cathédrale Saint-André, la Tour Pey Berland, le Grand-Théâtre, la Place des Quinconces et le Pont de Pierre qui permet de relier le centre-ville au quartier de la Bastide. Nous flânons dans le centre-ville qui est bourré de charme et nous nous arrêtons manger un bon morceau, avec un verre de bordeaux bien sûr. Dans l’après-midi, nous visitons le Musée du Vin et du Négoce dans le quartier des Chartrons. Dans 3 caves semi-enterrées, le musée présente une collection d’objets historiques uniques, de multiples témoignages du passé et du présent avec de nombreux documents et panneaux explicatifs retraçant le commerce des vins de Bordeaux : l’évolution du métier de négociant, depuis le privilège des vins de Bordeaux datant du Moyen-âge jusqu’à nos jours, en passant par le travail dans les chais et les exportations. La visite est très intéressante et nous terminons par une excellente dégustation qui nous initie aux vins de Bordeaux. Notre voyage touchant à sa fin, il est temps de rentrer chez nous.

Bilan de ces vacances ⭐️⭐️⭐️

Les vacances d’octobre (mi à fin octobre) sont une excellente période pour faire ce road trip. Il fait encore beau et chaud, sans être caniculaire, les locaux sont moins stressés que l’été avec son tourisme de masse et il y a nettement moins de monde que pendant la période estivale, même si certains endroits, comme Saint-Jean-de-Luz ou Biarritz restent très touristiques même en octobre. Malgré tout, les villes espagnoles visitées (Valence, Saragosse, Bilbao, San Sebastian) sont magnifiques et il y a tant de choses à voir et à faire, que ce soit au niveau culturel, nature ou culinaire. Cela vaut vraiment la peine de sortir un peu des sentiers battus et des destinations plus classiques et surtout plus connues que sont Barcelone ou Madrid. Les Espagnols sont souriants et pleins de vie. Quant au sud-ouest de la France, c’est une région bourrée de charme et si nous devions n’en choisir qu’une pour y vivre, ça serait le Pays basque. La mer, les superbes villes où se mélange le néogothique au style néo-renaissance ou encore au style Old English sont autant d’atouts qui en font des destinations de rêve. Quant à Bordeaux, c’est aussi un petit coup de coeur; la ville est charmante et les gens sont très accueillants. Et même si elle est loin de chez nous (environ 800 km), n’hésitez pas à vous y rendre en avion juste pour un week-end, dépaysement assuré.

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *