Normandie (France)
Normandie (France)

Normandie (France)

Dates : du 17.07 au 06.08.2020

Km parcourus : 2’200 kilomètres ~

17.07.2020 – Souppes-sur-Loing

Départ pour les vacances en Normandie et première halte/nuit à Souppes-sur-Loing dans un cadre magnifique. Et les voisines ont leur petit caractère. Rien de tel que quelques céréales bio à l’épeautre pour briser la glace. Nous passons une soirée de rêve dans ce petit coin de nature.

18.07.2020 – Giverny

Visite du village, de ses belles maisons au charme suranné mais surtout des jardins et de la maison de Claude Monet, peintre français et l’un des fondateurs de l’impressionnisme. Puis halte dodo au bord de la Seine à Rouen, avec vue sur la Cathédrale que nous visiterons demain.

19.07.2020 – Rouen

Superbe ville avec ses nombreuses et gothiques église, abbatiale et cathédrale, ses charmantes maisons à colombages, ses impressionnantes places dont celle du Vieux-Marché où fut brûlée Jeanne d’Arc en 1431 ou encore ses bords de quais qui longent la Seine. Ça vaut vraiment la peine d’y flâner une journée. Notre halte pour la nuit se fera à Pourville-sur-Mer. Enfin, elle est là, juste sous nos yeux, la Manche.

20.07.2020 – Dieppe

Son château qui domine son immense plage, son port, ses goélands et son pont tournant qui nous mène d’une rive à l’autre. Puis Veules-les-Roses, petit village aux mille et une roses, ses splendides maisons bordées par le plus petit fleuve de France (1’100 mètres de long). Si charmant. Et halte dodo avec une vue imprenable sur Fécamp. Nous nous régalons avec les succulents produits régionaux (Camembert, Pont l’Evêque & Neufchâtel) et cidre fermier bien sûr. Santé !

21.07.2020 – Fécamp

Son magnifique coucher de soleil depuis le sémaphore, sa plage de gros galets qui pétrissent la plante des pieds, son majestueux palais Bénédictine et la confection de sa liqueur aux 27 épices et plantes reconnue dans le monde entier. A la fin de la visite, nous avons droit à une petite dégustation. Une fois n’est pas coutume, notre halte dodo à Etretat se fera sur une aire de camping-car. Pas le choix en pleine saison. Nous soupons et partons en balade pour admirer le soleil se coucher le long du GR.

22.07.2020 – Etretat

Ses merveilleuses falaises, son chemin des douaniers avec des points de vue à couper le souffle, ses jardins zen et ses galettes/crêpes délicieuses. Halte dodo dans le parc de la forêt de Montgeon qui mesure 270 hectares, en pleine nature et à quelques kilomètres du centre ville du Havre. Nous faisons une petite balade autour de l’étang et dans ce magnifique parc au calme, loin de la ville.

23.07.2020 – Le Havre

Son port, ses jolis espaces verts, son église St-Joseph, ses docks, ses jardins suspendus et serres remplies de fleurs toutes plus belles les unes que les autres. Halte dodo à Honfleur, sur une immense aire de camping-car le long de la rivière la Morelle avec une vue imprenable sur le pont de Normandie. Comme à Etretat, il est impossible de se parquer en sauvage en pleine été, trop de monde. L’aire de service est immense et très agréable. Nous nous posons à côté d’un camping-car aux plaques valaisannes ! Le monde est petit.

24.07.2020 – Honfleur

Son église en bois et son clocher séparé, ses galeries d’artistes, son vieux bassin bordé de maisons typiques et son naturospace rempli de superbes plantes, d’oiseaux tropicaux et de papillons colorés. Ce village est un régal pour les yeux. Le ciel est plus nuageux mais le soleil revient dimanche. Halte dodo à Deauville. Mais avant d’aller dormir, souper avec des bonnes Ribs, chips, salade et rosé mi-doux « Porte de Novembre de Sion » pour clore une journée bien remplie.

25.07.2020 – Deauville-Trouville

Son hippodrome, ses casinos, ses sublimes demeures bordant la Manche, ses longues plages de sable, ses parasols et cabines de bain mythiques. Halte dodo au milieu des champs à Beuvron-en-Auge, dans le pays d’Auge.

26.07.2020 – Pays d’Auge

Ses villages typiques l’arrière-pays normand. Pont-l’Évêque : son fameux fromage et son musée « expérience » sur le Calvados. Vraiment super et très instructif. Beuvron-en-Auge : élu plus joli village de France, en réalité juste quelques jolies maisons de long d’une route. En soirée, premier gros orage du voyage, donc petite soirée raclette pour se mettre du baume au coeur. Cambremer : son marché à l’ancienne et ses sublimes jardins du Pays d’Auge. Crèvecoeur-en-Auge : son château médiéval. Et pour terminer cette grosse journée en beauté, halte souper chez nos amis Claude et Jacqueline Pupin qui nous ont reçus chez eux comme des rois. Milles mercis ! Halte dodo à Caen, près du Mémorial que nous visiterons demain.

27.07.2020 – Caen

Son mémorial (musée consacré à l’histoire de la 2e guerre mondiale et du débarquement en Normandie), son château, son vieux quartier Vaugueux, ses Abbayes aux Hommes et aux Femmes et ses nombreuses églises. Halte dodo à Bayeux.

28.07.2020 – Bayeux

Son musée de la Tapisserie (abritant une tapisserie médiévale de 69 mètres sur la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant), sa cathédrale, son musée d’art et d’histoire, ses maisons à pans de bois et de ses manoirs à tourelles. Très jolie petite ville médiévale pleine de charme. Halte dodo à Omaha Beach dans un spot comme on les adore, avec vue sur la mer. Fin d’après-midi sur la plage pour une petite pause bienvenue après toutes ces magnifiques découvertes.

29.07.2020 – Histoire du débarquement en Normandie

Omaha Beach, son lever de soleil magnifique et son cimetière américain très émouvant. La Pointe du Hoc, ses falaises de 30 mètres de haut et ses nombreux blockhaus et cratères de bombardement encore bien visibles. Utah Beach, sa longue plage et son musée du Débarquement construit à l’endroit même où les troupes américaines ont débarqué le 6 juin 1944. Halte dodo au bord de la mer, non loin d’Utah Beach après une journée riche en émotions à nouveau. Demain, un peu de légèreté avec la visite du plus beau village de France, Barfleur.

30.07.2020 – Barfleur

Elu plus beau village de France, avec son port à marée basse, son phare, c’est la plus petite commune du département de la Manche. Nous nous arrêtons manger au restaurant la Marée. Je m’empiffre de bons fruits de mer, avec une assiette de la mer (crabe, crevettes, bulot) en entrée, puis j’enchaîne sur un demi-homard. Il faut me rouler en sortant ! Halte dodo au Cap Levi pour une baignade et une jolie marche le long du chemin des douaniers nommé « chasse du nez » puis petit souper normand au soleil couchant. Sublime !

31.07.2020 – Cherbourg-en-Cotentin

Ses célèbres parapluies, sa cité de la mer, son fort, sa rade et son port. Ce matin vers 10h, il faisait 27 degrés et un grand soleil. Quelques heures plus tard, en repartant de Cherbourg par la sublime route des Caps direction le Cap de la Hague, le temps est devenu brumeux et humide. Ça doit être ce qu’on appelle le temps changeant de Normandie. Halte dodo au bord de la mer dans un spot superbe, seuls au monde. Juste le bruit des vagues sur les galets.

01.08.2020 – Baie d’Ecalgrain

Nez de Jobourg et ses hautes falaises toujours par la route des Caps et visite du jardin botanique de Vauville et de sa petite ferme (merci à notre ami Jacques pour la recommandation). Halte dodo au bord de la superbe plage de Sciotot aux Pieux ( ça ne s’invente pas) pour un bon plongeon à marée montante.

02.08.2020 – Barneville-Carteret

Son cap, son phare et ses immenses plages de sable qui invitent au pique-nique. La vue depuis le Cap Carteret est vraiment spectaculaire, on aperçoit les îles anglo-normandes de Guernesey et de Jersey. Notre prochaine halte dodo se fera dans les dunes de sable à Saint-Georges-de-la-Rivière, seuls au monde.

03.08.2020 – Granville

Sa belle balade le long des remparts de la haute ville, ses points de vue impressionnants sur la Manche, son musée/maison d’enfance de Christian Dior que nous visitons avec plaisir et sa pointe du Roc. Halte dodo pour 2 nuits (une fois n’est pas coutume) à Granville, près de la pointe du Roc et de son phare. Demain, journée entière sur les îles Chausey, à 1 heure de bateau de Granville.

04.08.2020 – Îles Chausey

Nous prenons le ferry en début de matinée pour visiter l’archipel d’îles normandes au large de Granville. Le paysage est fabuleux avec sa multitude d’oiseaux, ses marées impressionnantes et ses jolis gîtes. Nous empruntons le sentier littoral et on pique-nique au pied de la chapelle Notre Dame, à l’ombre car il fait très chaud aujourd’hui. Nous avons même la chance d’apercevoir un phoque qui se dore la pilule sur un rocher, quelle chance ! De retour à Granville, nous soupons une dernière fois avec les bons produits de la mer au restaurant « le Cabestan« . Demain, on quitte malheureusement la Manche et nous partons en direction du parc naturel du Perche.

05.08.2020 – Parc naturel régional du Perche

Nous visitons quelques jolis villages comme Mortagne-au-Perche et Bellême. Au revoir la Normandie, c’était trop bon, trop beau, trop bien ! Notre prochaine halte dodo se fera à Olivet au bord du Loiret et du lac de Bel-air à une quinzaine de kilomètres d’Orléans que nous visiterons demain. Nous trouvons même une petite échoppe, l’Ephémère Café situé au bord de la rivière et qui vend des boissons et des pâtisseries. Nous nous installons sur des petits transats et savourons cet instant de pur bonheur.

06.08.2020 – Orléans

Sa majestueuse cathédrale, la maison de Jeanne d’Arc, ses belles bâtisses, son musée de l’architecture aux formes futuristes et ses bords de Loire. Cette ville est une très belle découverte, d’autant plus qu’elle n’était pas prévue initialement dans notre programme. Halte dodo dans le parc naturel du Morvan, au bord du lac de Saint-Agnan, en pleine nature. Nous profitons de la chaleur pour nous baigner et faire une grillade les pieds dans l’eau. Et pour couronner le tout, rencontre avec un castor tout mignon pour le dernier soir avant notre retour à la maison.

Bilan de ces vacances ⭐️⭐️⭐️

Tout comme nos premières vacances en camping-car en Bretagne en 2016, la Normandie est une région incroyablement belle avec sa nature sauvage et ses falaises qui dominent la mer, historique avec sa lourde mais passionnante épopée datant de la 2e Guerre mondiale et culturelle avec ses superbes villes à taille humaine et ses excellents produits régionaux. Même en plein été, on arrive toujours à trouver un spot où faire du camping sauvage sans trop de monde, surtout en dehors des villes. Les mauvaises langues disent qu’il pleut et qu’il fait toujours froid ici. Faux et archi-faux, nous n’avons eu qu’un jour de pluie sur 3 semaines et 28 degrés. Mais laissez-les dire, ils peuvent bien continuer à aller s’entasser sur les plages surpeuplées du sud de la France. Comme ça, cette superbe région restera préservée du tourisme de masse.

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *