Bienne (Gorges de Taubenloch) / Le Landeron
Bienne (Gorges de Taubenloch) / Le Landeron

Bienne (Gorges de Taubenloch) / Le Landeron

Dates : du 23 au 25.04.2021

Km parcours : 270 kilomètres ~

Vendredi soir, apéro dans Gru à Lausanne Bellerive avec une cops que je n’avais pas revue depuis longtemps. Merci Leslie pour ce chouette moment passé ensemble, c’était trop cool de se revoir enfin.

En fin de soirée, nous roulons jusqu’au Tierpark de Bienne où nous passons la nuit au calme dans la forêt.

Samedi matin, nous partons en balade à travers le Tierpark qui présente des espèces animales de nos régions (cerfs, bouquetins, chamois, sangliers, chèvres, chouettes, renards, marmottes, ratons laveurs). Parking et entrée gratuite. Comptez une heure pour en faire le tour.

Nous nous trompons de route et comme le chemin est plutôt étroit et escarpé, nous montons jusqu’au sommet pour faire demi-tour. Belle découverte en haut de la montagne de Boujean qui offre une magnifique vue sur la région des trois lacs et des alpes bernoises. Le restaurant Bözingenberg à 930 mètres d’altitude accueille les visiteurs sur sa magnifique terrasse.

Départ ensuite direction Frinvillier où nous descendons à pied les gorges de Taubenloch creusées par la rivière La Suze. Une heure de balade facile à travers des paysages enchanteurs et féeriques qui arrive aux pieds du quartier de Boujean. Les 40 dernières minutes de marche jusqu’à la gare (possibilité de louer des vélos et/ou trottinettes électriques en libre-service ainsi que nombreux arrêts de bus sur le trajet pour les plus flemmards) nous mènent à travers la vieille ville de Bienne qui est restée authentique et pleine de charme avec ses ruelles pavées, ses belles façades de maisons, ses échoppes et ses cafés. Une magnifique découverte. Nous profitons de cette sympathique ambiance pour déguster une bonne sangria bien fraîche sur une terrasse. Depuis la gare, nous prenons un bus qui nous ramène à Frinvillier en 20 minutes. Il est également possible de remonter en train en 5 minutes. Très jolie boucle qui permet de découvrir les beautés de cette région.

En fin d’après-midi, nous reprenons la route jusqu’au Landeron où nous passerons la nuit près du port, à côté de la Capitainerie, le long du canal de la Thielle qui relie les lacs de Neuchâtel et de Bienne. Nous profitons de cette magnifique soirée pour faire nos premières grillades de l’année. Capo Marcelo aux commandes, le tout accompagné d’un succulent taboulé maison. Quel kiffe !

Dimanche matin, fidèles à nos habitudes lorsqu’il fait beau, nous allons faire notre petite baignade. Aujourd’hui, le lac de Bienne est à 10 degrés, la température remonte ! Nous marchons du port du Landeron jusqu’au restaurant de la Plage à la Neuveville. Une très jolie marche de moins de 5 kilomètres aller-retour le long du lac. Avec la réouverture des terrasses, rien de tel qu’un petit Spritz, des filets de perche et de sandre les pieds dans l’eau. Et pour terminer cette journée en beauté, un cornet de glace pour amorcer le chemin du retour. Que du bonheur !

Bilan de ce week-end ⭐️⭐️⭐️

Les gorges du Taubenloch sont magnifiques et la balade est très facile et courte (environ 3 kilomètres). Nous la recommandons vivement. La ville de Bienne mérite vraiment une halte, avec sa pittoresque vieille ville, son centre-ville animé et son très joli bord de lac. Une très belle découverte de la plus grande ville bilingue de Suisse. Le Landeron et son bord du lac sont bien aménagés pour partager des grillades entre amis ou se baigner en toute tranquillité. Le lieu est très prisé des cyclistes et des marcheurs.

Itinéraire

2 commentaires

  1. Dunja Mirza

    C’est juste magnifique ! Merci pour le partage..c’est comme si j’y étais..une évasion de vous lire et l’envie de piquer ma fourchette, dans vos succulents plats taboule et filets de perches mmm miam miam , des bises !

Répondre à Dunja Mirza Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *